L'article

9 bons fruits à cultiver

9 bons fruits  à cultiver
 
16.06.17 - La Bible nous parle de fruits très particuliers, ceux de l’Esprit. Qui sont-ils, quel rapport avec ta vie?
Réponses vitaminées.
Jésus a dit qu’on reconnaît un arbre à ses fruits: si l’arbre est bon, le fruit est bon, s’il est mauvais, le fruit est mauvais (Mat. 12, 33). C’est quoi ces fruits de l’Esprit? Ils sont décrits dans le Nouveau Testament comme les «conséquences» ou «produits» de la relation avec Dieu. Dans la seconde lettre de Pierre (1, 8), l’auteur parle même de «qualités» à développer pour toujours mieux connaître Dieu. C’est aussi le laisser manifester son caractère, sa nature, en nous. Si tu me suis bien, porter les fruits de l’Esprit de Dieu, c’est donc dépendre de Lui et avoir son Esprit en nous.

Selon certains linguistes, le mot grec utilisé pour désigner les fruits dont parle le Nouveau Testament est karpos. Ce mot pourrait être au singulier pour traiter de l’amour et en dépeindre divers facettes… en clair cela voudrait dire que les fruits de l’Esprit, ce sont des aspects de l’amour. On retrouve donc en premier l’amour, puis la joie, la paix, la patience, l’amabilité, la bonté, la fidélité, la douceur, et la maitrise de soi (Galates 5, 22-23).
Sans que l’on s’en rende compte, ces fruits déterminent notre conduite. Voici quelques éclaircissements.

L’amour
Dans Romains 13, la Bible dit que l’amour est l’accomplissement de la Loi de Dieu. D’ailleurs, c’est le commandement premier de Jésus: «Il faut que vous vous aimiez les uns les autres comme je vous ai aimés. Si vous vous aimez les uns les autres, alors tous sauront que vous êtes mes disciples» (Jean 13).

Si on regarde 1 Corinthiens 13, l’amour implique plus que le sentiment amoureux avec lequel on peut être familier dans notre société. Pour ne pas tout citer, évoquons tout de même que «l’amour n’est pas envieux, ne s’enfle pas d’orgueil. Il ne fait rien d’inconvenant. Il ne cherche pas son propre intérêt, il ne s’aigrit pas contre les autres. L’injustice l’attriste, la vérité le réjouit. Il fait confiance, espère, persévère».

La joie
C’est un sentiment de vif bonheur. La Bible dit que la joie vient de Dieu. On retrouve cette idée dans plusieurs passages, comme par exemple Habacuc 3, 18: «J’exulterai de joie à cause du Dieu qui me sauve», ou encore Philippiens 4, 4: «Réjouissez-vous en tout temps de tout ce que le Seigneur est pour vous», et 1 Thessaloniciens 5, 16: «Soyez toujours dans la joie».
En plus d’être une conséquence de la présence de Dieu, la joie permet de surmonter les difficultés.

La paix
C’est une conséquence de la prière de reconnaissance, qui consiste à dire merci à Dieu pour ce qu’il fait pour nous, en toutes circonstances. Il s’agit donc d’un contentement intérieur donné par Dieu.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © istockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x