L'article

Attendre le mariage pour faire l'amour, ringard ou tendance?

Attendre le mariage pour faire l'amour, ringard ou tendance?
 
22.03.19 - Attendre le mariage pour faire l'amour, en quoi ça peut être bon pour toi? La rédaction du Just4u est allée à la rencontre de Mélanie, qui explique pourquoi elle a attendu.
Certains amis non chrétiens ne comprenaient pas qu’avec Kevin on se réservait sexuellement pour le mariage. Nous avions droit parfois à des réflexions de toutes sortes, du style: «Et si ça ne va pas sexuellement entre vous, ce sera l’horreur, il faudrait tester avant.» Comme si le mariage ne reposait que sur ce domaine. En étant durant quatre ans et demi ensemble avant de nous marier, même sans avoir de rapports, il y a d’autres choses qui se sont construites et qui ont rendu notre couple plus fort et plus stable.


Un cadeau à offrir et un Dieu qui pardonne
La sexualité est la cerise sur le gâteau, mais elle n’est pas le gâteau. Elle est comme un cadeau que l'on offre à l'autre. C’est pourquoi avec Kevin, nous avions le désir de nous garder l’un pour l’autre, comme une sorte de cadeau qu’on se réjouit de donner à l’autre.
Cependant, je pense que pour les personnes qui ne se sont pas abstenues avant le mariage, même pour celles qui ont eu plusieurs partenaires sexuels ou qui auraient vécu un divorce, Dieu fait grâce et purifie. Je pense qu’il est mieux de se préserver pour le mariage et d’avoir qu’un seul partenaire de vie mais si on demande pardon à Dieu, il nous offre ce pardon. Chaque personne se doit de faire ses choix de vie, nous ne sommes personne pour juger les autres.

Patience, patience
Avec Kevin, nous avons patienté sans subir l’attente car nous savions que cela en valait la peine. Une fois qu’on a ce qu’on veut, le plaisir est si vite passé que l’on veut davantage ou alors on veut changer. Quand on déguste tout sans attendre, il n’y a plus que la relation sexuelle qui nous apporte satisfaction et excitation. Cela n’offre pas de stabilité, ni de contentement durable.
Lorsque quelqu’un a eu de nombreuses relations sexuelles, il est ensuite difficile de ne pas comparer et d'effacer les souvenirs. Alors que si on ne brûle pas les étapes et qu’au contraire on profite de chaque petite chose, le bonheur prend sa place. Ainsi, on évite de négliger les petits gestes de tendresse. Aimer, être près de l’autre sans rien attendre de plus, par exemple, je pense que c’est aussi un grand témoignage d’amour.

L'amour au-delà de l'aspect charnel
L'union sexuelle indique que nous ne faisons plus qu’un. C’est un sentiment incroyable. Mais quand l’un brise la relation, c’est aussi une partie de nous qui part avec l’autre et c'est douloureux. Aimer, c’est un choix avant tout. Si un jour l’un des conjoints est victime d'un accident et devient paraplégique, la relation prendrait-elle fin, faute de ne plus pouvoir avoir des rapports sexuels? Avec le temps, le physique change, les papillons dans le ventre ne sont pas toujours présents, c’est pourquoi le caractère de la personne et sa beauté intérieure sont tout aussi importants. Je pense qu’il est essentiel de se sentir attiré par le physique de son conjoint, sans jurer que par ça pour autant.

Par Joëlle Lehmann, joelle@just4u.org

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Istockphoto - DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x