L'article

Benjamin, héros des enfants rwandais

Benjamin, héros des enfants rwandais
 
25.09.12 - Benjamin, 20 ans, a été moniteur dans un camp de jeunes au Rwanda. Cette expérience l’a marqué à tout jamais et a changé la vie des participants
Pourquoi être parti au Rwanda?
J’y connais un couple de missionnaires. Alors quand j’ai appris qu’ils organisaient un camp, j’ai été très motivé. Je voulais surtout faire de l’humanitaire et travailler avec des jeunes.


Quel était ton rôle?
J’étais moniteur. Je m’occupais d’un groupe de gars de 15 à 17 ans. J’étais là pour animer les discussions bibliques, pour répondre à leurs questions, pour organiser certaines activités, etc.

As-tu observé des changements dans la vie des participants?
Oui, nettement! Je pense à ce garçon de 16 ans, qui a vécu dans la drogue et le sexe, avant d’être envoyé par son père en prison, où il a été battu. Il est sorti de prison un mois avant le camp. Pendant le camp, il était toujours motivé à lire la Bible, à prier et à aider les autres.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 
En savoir plus

Apprendre la confiance

«La pureté sexuelle, ça ne marche pas bien au Rwanda. Alors le dernier jour, nous avons proposé aux campeurs de signer un pacte de pureté», explique Benjamin. 19 des 23 campeurs l’ont signé. Ils ont reçu un bracelet qui leur rappelle leur engagement, et chacun est aussi redevable à un témoin.
Autre défi pour les Rwandais, la confiance, dans un pays ébranlé par le génocide de 1994. Outre des activités telles que soirée film, témoignages, sketchs et sport, Benjamin et les organisateurs ont donc proposé plusieurs jeux grâce auxquels les participants pouvaient apprendre à dépasser leur méfiance.
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x