L'article

Changés à jamais

Changés  à jamais
 
27.03.17 - Ils ont suivi une formation biblique et te confient ce que celle-ci leur a apporté dans leur vie chrétienne. Témoignages.
«Impacté comme je ne l’aurais jamais imaginé!»
Le seul mot qui pourrait refléter mon sentiment est le mot reconnaissance.
Le CTS était pour moi un choix évident, le pasteur de l’église dans laquelle je suis né et ai grandi à étudié sur place, mon grand-père y a pris des cours et j’y ai un cousin enseignant; certains vous dirons que le CTS est une histoire de famille, mais une famille qui ne fait que grandir!
Je ne m’attendais pas à rencontrer ce que j’y ai trouvé en arrivant, une école dynamique; des activités régulières organisées par le comité étudiant, des rires, des jeux, du sport, de l’amitié, bref, plus que tout ce qu’un étudiant belge de 20 ans peut espérer.
En arrivant au CTS, je pensais avoir une certaine connaissance de la Bible jusqu’à ce que je ne me heurte au savoir de certains professeurs. La chose qui m’a le plus surpris était mon ignorance criante face à des enseignants de cette envergure.
Mais pas de sentiments négatifs ici, uniquement une motivation académique supplémentaire, un exemple de style de vie. Je pense que lorsqu’un homme arrive à un certain moment de sa vie, il se retourne dessus et se rappelle des figures qui l’ont marqués. Je pense que quand ce sera mon tour, je me rappellerai de mes cours avec certains de ces professeurs. Lorsqu’un étudiant arrive au CTS, il peut s’attendre à un impact sur sa vie, mais pas aussi fort que celui qu’il va réellement rencontrer en s’y aventurant!
J’aimerais poursuivre mes études jusqu’au Master pour ensuite me diriger vers un doctorat et l’enseignement afin d’un jour, peut-être, pouvoir être utilisé par Dieu pour impacter la vie de certains étudiant comme la mienne a été impactée.
Pierre-Edouard, en deuxième année de bachelier au CTS



«J’ai traversé une crise de foi»
J’ai toujours eu une mauvaise image de moi-même et de comment Dieu me percevait. De plus, je ne voyais pas Dieu comme étant un Dieu d’amour, mais plutôt comme un Dieu légaliste. Certaines choses me semblaient difficile à comprendre, notamment le fait de ne plus vivre «sous la loi», mais «sous la grâce».
Un an avant de commencer l’école, j’ai fait une «crise de foi» et d’identité qui m’a amenée à faire des choix opposés aux valeurs bibliques. Pour moi, la foi imposait beaucoup d’interdits, et je voyais cela comme quelque chose qui empêchait de s’épanouir vraiment.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © istockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x