L'article

Comment gérer la prophétie?

 
05.10.10 - L’apôtre Paul parle du don de prophétie parmi les premiers chrétiens. De quoi s’agit-il?
De la capacité, chez un disciple de Jésus, de percevoir des messages que Dieu souhaite transmettre par l’action du Saint-Esprit et de les rendre accessibles aux destinataires. Cela peut prendre des formes très variées, du partage de versets bibliques, jusqu’à des images haute définition, en passant par des actes. Paul dit que ce don a pour but d’encourager, exhorter, guider et avertir.


Tout chrétien peut-il prophétiser?
Paul l’aimerait, en tout cas. C’est son désir pour les chrétiens de Corinthe. Par extension, on peut inclure les disciples du monde entier.

Comment faire la distinction entre un médium et un prophète?
Le medium est associé à un don de voyance, souvent contre rémunération, sans divulgation de l’origine des messages, ce qui la range dans la catégorie des sciences occultes. Le prophète exerce son don sous l’influence la plus exclusive possible du Saint-Esprit, sans tarif ni remboursement en cas d’erreurs.
Les paroles données par des voyants ressemblent beaucoup à celles données par des authentiques prophètes, mais il y manque le message divin; elles induisent la crainte, la mise en avant déséquilibrée d’un individu ou des promesses hors du cadre biblique.

Comment discerner une prophétie véritable d’une fausse?
Vous avez raison, la Bible dit qu’il est important de bien examiner le contenu des paroles prophétiques et de rejeter celles qui ne sont pas bonnes. Idéalement, la vraie prophétie est pleinement en accord avec la Bible.
C’est intéressant de regarder la fabrication de la prophétie: le message dont Dieu est l’auteur passe par les émotions, les perceptions subjectives et les interprétations de la personne qui prophétise. A cette influence charnelle peut s’ajouter des influences pirates, spirituelles, donc, qui tordent le message divin. Il est étonnant de constater que dans les milieux campagnards, les paroles prophétiques ont souvent des images de champs, de plantes, de choses concrètes et dans les milieux urbains ou académiques, ce sont souvent des références bibliques et des pensées un peu plus techniques ou conceptuelles qui apparaissent. Il y a un aspect humain dans les prophéties. Mais celui-ci n’est pas dominant, il porte sur la forme plutôt que sur le cœur du message lui-même. Evidemment, la part pirate est souhaitée nulle.

Une prophétie peut-elle être vraie même si elle ne s’accomplit pas?
Oui, il ne faut pas confondre «promesse biblique» et «parole prophétique».
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x