L'article

Croire qu’il y a de l’espoir pour chacun, c’est son métier !

Croire qu’il y a de l’espoir pour chacun, c’est son  métier !
 
10.06.16 - Thérapeute en psychomotricité? Un métier peu connu, qu’il est intéressant de découvrir. Nous avons la chance d’en savoir plus avec Déborah, psychomotricienne. Tout juste diplômée, elle nous explique en quoi consiste son travail.
Quel est le rôle d’une psychomotricienne?
Le métier a pour but de soutenir le développement global de la personne: son développement pyscho-émotionnel, mais aussi corporel. Il y a de nombreux liens entre la motricité, le psychisme, les émotions, le tonus, les sensations… Ainsi, mon rôle est d’avoir une approche globale qui prend en compte la relation de la personne à elle-même, sa relation aux autres (communication…) et sa relation avec l’environnement (repères dans l’espace, dans le temps…). Nous avons des mandats de thérapie mais aussi des mandats éducatifs et préventifs.


Comment est-ce que vous faites pour répondre à cette mission?
La créativité est un atout: nous utilisons des médiations comme la danse, la musique, le jeu, le corps en mouvement… Notre regard sur l’être humain est vu comme un tout. Nous valorisons les compétences et les ressources de chacun à tous les âges.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 
En savoir plus

Deux questions importantes

Comment se former?
En Suisse romande, il y a une filière unique de psychomotricité à l’HES-SO. Trois ans à plein temps à Genève ou Zurich.
(...)
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x