L'article

Cyrille définitivement libéré de la pornographie

Cyrille définitivement libéré de la pornographie
 
19.03.12 - Tu te rappelles de Cyrille. Il y a moins d’un an, il avait raconté dans Just4U comment il avait pu arrêter la visite de sites érotiques. Aujourd’hui, il nous dit s’il a réussi à tenir le coup…
Depuis que j’ai commencé à raconter mon témoignage sur la pornographie, il s’est passé beaucoup de choses. Au début, c’était difficile, je me disais: «Si je retombe, tous ceux qui ont entendu mon témoignage diront que je n’ai pas tenu». Cela prouverait qu’il est impossible de s’en sortir et cela découragerait ceux qui sont dans la même galère. C’était affreux, encore plus dur qu’avant que j’en parle.


Un véritable combat
C’est dans ces moments qu’il faut faire confiance à Dieu. Un ami m’avait dit: «Ne pense pas au fait de retomber dans cette dépendance. Même si cela arrivait, ce ne serait pas la fin du monde». Je suis passé par des moments difficiles. C’était surtout difficile quand je visitais des sites d’information «normaux», proposant souvent des galeries avec des images de femmes à moitié nues. C’était un réel combat de ne pas cliquer dessus…

Peu à peu, les tentations ont disparu
Puis, par la seule grâce de Dieu, ces petites tentations sont parties peu à peu.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 
En savoir plus

Rappel des faits

Ado, Cyrille s’ennuyait chez lui et se sentait mal dans sa peau. C’est là qu’il a commencé à regarder des images et des vidéos de femmes dénudées. Puis il a eu envie d’en voir toujours plus, un peu comme une drogue.
(...)
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x