L'article

Dr Just: Surmonter une déception amoureuse

Dr Just: Surmonter une déception amoureuse
 
16.06.17 - Comment surmonter une déception d'amour ?
Sarah, 18 ans
Chère Sarah,
Les chagrins d’amour sont une expérience douloureuse. Parce que Dieu nous a créés afin que nous nous attachions – à lui, à nos parents, à un conjoint et les uns aux autres. Lorsqu'un bébé naît, il n'a pas seulement besoin de nourriture et de soins, mais il a besoin d'amour pour bien se développer.

S’attacher à une personne implique aussi la possibilité d'être confronté un jour un détachement, que ce soit à cause d'un deuil, d'une séparation, de la perte de l'être aimé, etc.
Voilà pourquoi il est si important que notre premier et plus fort attachement soit dirigé vers Dieu, qui ne change pas et ne se détachera jamais de nous.

Pour surmonter une déception d'amour, surtout si l'attachement était fort, on a besoin de traverser en «petit» les différentes étapes du deuil: le déni («non, ce n’est pas possible… si seulement cela n’était pas arrivé…»), la colère («c’est pas juste! Quel c…!»), la tristesse («pauvre de moi…»), la résignation («Je ne trouverai jamais quelqu’un de mieux… Le bonheur, pas pour moi…») pour en arriver à accepter que celui qui aime est parti et finalement, à l’apaisement.

Tu as le droit de passer pour toutes les émotions ci-dessus, et Dieu le sait. Donne-toi du temps mais assure-toi de ne pas te bloquer à l’une ou l’autre de ces étapes. C’est un cheminement qui finit par la paix. Jésus n'a-t-il pas dit qu'il était venu pour guérir les coeurs brisés? (Luc 4, v.18).

Comme David dans les Psaumes, épanche ton coeur devant Dieu, exprime-lui tous tes sentiments et cherche sa consolation. C’est un remède pour faire taire tes excuses, tes remords, tes regrets et tout ce qui te fait replonger chaque fois dans le mal-être.

Je connais par ailleurs une amie qui à ton âge avait des vues sur un garçon avec lequel elle s’entendait bien. Pour l’anniversaire d’une amie, elle a trouvé le courage de demander à ce jeune homme de les emmener en boite, puisqu’il avait une voiture. Au cours de la soirée, le garçon est sorti avec l’autre amie et pas avec elle, alors qu’elle avait pourtant tout organisé. Elle a pleuré une semaine entière en écoutant l'Adagio d'Albinoni… Dieu n’a pas enlevé sa douleur, mais il était avec elle et il a recueilli ses larmes. Avec le recul, elle a même compris que ce garçon n’était pas forcément un mec bien. C’est comme si Dieu avait permis cette douloureuse expérience pour la protéger d’une désillusion plus grande et plus dommageable si ses espoirs avaient été exaucés…

Voilà un exemple de comment l’on peut surmonter une déception d’amour.

Dieu t’aime, Sarah et il a des projets d’espérance pour toi.

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © istockphoto
 

x