L'article

Ils ont fui les bombes mais n’ont pas trouvé l’espoir

Ils ont fui les bombes mais n’ont pas trouvé l’espoir
 
10.06.16 - Des millions de réfugiés syriens ont fui pour le Liban, où ils vivent dans des campements de fortune. Parmi eux, de nombreux adolescents. Heureusement, les organisations humanitaires leur viennent en aide, et il n’y pas d’âge pour s’engager dans ces activités qui apportent de l’espoir. Reportage sur place.
Dormir et vivre à treize personnes dans une même tente? Sur le principe, ça peut être sympa si on souhaite partir quelques jours à l’aventure avec des copains pour s’amuser un peu. Mais pour Mohamad (22 ans), la vie sous tente dure depuis… cinq ans! Il est réfugié. Et son quotidien n’a rien d’amusant. Quand la guerre a éclaté en Syrie, le jeune homme a pris son baluchon pour fuir les bombes. Il a traversé la frontière jusqu’au Liban et s’est installé avec sa famille en espérant que son exil ne durerait pas longtemps. Mais la situation s’est éternisée. Aujourd’hui, il continue d’habiter dans une tente avec ses parents, ses trois frères, leurs épouses et leurs enfants.

Une hospitalité exemplaire
Ce logement, installé par des organisations humanitaires dont Medair, est devenu leur logement, avec son propre cachet. Un beau tapis recouvre le sol de la pièce principale, des matelas ont été posés par terre en guise de canapés.
Les portes ont été décorées et une TV trône dans un coin. Le mieux installé de tous, c’est un bébé de quelques mois, qui dort paisiblement dans un joli petit lit. Sa maman, qui pourrait avoir ton âge, quitte de temps en temps la pièce aménagée en cuisine pour voir si tout va bien.
L’hospitalité de Mohamad et de sa famille est à l’image de celle que l’on rencontre au Moyen-Orient: chaleureuse. On nous sert le thé et on se met à discuter. L’ambiance est détendue, ce qui tranche avec l’histoire douloureuse de cette famille.

Son cousin a été kidnappé
Mohamad raconte: «Les choses ont commencé à mal tourner quand des proches ont été kidnappés ou tués. Alors qu’il rentrait de l’école, un cousin s’est fait enlever par quatre hommes. Ils ont téléphoné pour demander une rançon de 100'000 dollars.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x