L'article

Ils roulent pour Jésus

 
01.01.11 - Arborant respectivement un «Jesus loves you» et un «I love Jesus» sur leur casque de pilote automobile, les Brésiliens Felipe Guimaraes (né en 1989) et Leonardo Cordeiro (né en 1991) militent tous deux en GP3, la très compétitive antichambre de la Formule 1. Notre chroniqueur les a rencontrés lors du grand prix d’Hockenheim (D), l’été dernier
Pourriez-vous vous présenter en deux mots?
(Felipe Guimaraes) Je viens de Brasilia, la capitale. J’ai commencé à l’âge de sept ans par le karting, puis j’ai couru en F3 sud-américaine, en A1GP (championnat du monde de sport automobile par nation) et en GP3 cette année. J’ai aussi participé à quelques courses de F3000 et à quelques manches d’Indy Light l’année dernière aux Etats-Unis. J’espère pouvoir continuer en GP3 l’année prochaine.
(Leonardo Cordeiro) Je viens de São Jose dos Campos. C’est une merveilleuse ville de l’Etat de São Paulo. J’ai commencé la course par le karting à l’âge de douze ans et j’ai été champion de F3 sud-américaine en 2009.

Vous n’avez pas peur d’afficher votre foi.
(FG) C’est ma façon de proclamer l’amour de Dieu pour nous. Il a donné son fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais qu’il hérite de la vie éternelle. Jésus est bien le Seigneur de ma vie!
(LC) Je suis croyant depuis tout petit, mais cela fait trois ans que je suis réellement chrétien: c’est-à-dire que je témoigne aux autres de l’amour de Jésus et que je partage sa parole avec mes voisins. J’ai compris que chacun a le droit de connaître Dieu et j’utilise mon sport pour atteindre ce but. Les passionnés de sport auto se demandent pourquoi je le mets, lui, en priorité, avant le sport, avant tout le reste. Je crois que le message que les gens reçoivent est que le plus important dans cette vie est de connaître son Dieu.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x