L'article

Ils se sont fait baptiser

Ils se sont fait baptiser
 
18.09.13 - Peut-être que tu as un jour assisté à une scène étrange alors que tu te promenais au bord d’un lac: des gens qui se plongent entièrement dans l’eau et en ressortent avec le sourire, sous les applaudissements d’une petite foule. Dans les Eglises évangéliques, le baptême est très important. Six personnes racontent pourquoi elles ont fait ce choix.
Marièle, 17 ans

Marièle s'est fait baptiser à 15 ans. «Pour moi, cet acte signifie que j’affirme publiquement que je donne ma vie à Jésus et que je veux vivre avec lui». Mais c'est aussi un moyen d'avancer dans sa vie avec Dieu et dans sa foi: «Cela a changé ma vision des choses». Depuis ce jour, Marièle a appris à mieux connaître Dieu, même si elle avoue qu’elle a encore beaucoup à apprendre.
Avant de se faire baptiser, Marièle a suivi une préparation au baptême qui l'a aidée à prendre conscience de son engagement. Le jour J, elle savait ce qu'elle faisait et pourquoi elle le faisait. «Je retiens beaucoup de joie de cette journée.»


Etienne, 18 ans

Etienne a choisi de se faire baptiser en mars de cette année, après avoir vécu pendant longtemps «avec un pied dans le monde et l’autre dans l’Eglise». Chaque été, il participait à des camps chrétiens et en ressortait avec «plein de feu pour Dieu», mais il finissait toujours par s’éloigner à nouveau de lui. «A 17 ans, j’ai vécu une année difficile, de rébellion contre Dieu et de haine un peu pour tout.
Puis j’ai découvert son amour, son pardon et surtout l’impact du sacrifice de Jésus pour ma vie. Deux chemins s’offraient alors à moi. J’ai choisi de suivre Jésus».

Pour Etienne, le baptême était un choix qui s’imposait et qui témoignait à tout le monde qu’il avait fait alliance avec Dieu. «Je ressentais ce besoin de montrer que j’étais passé de la mort à la vie». Car le baptême symbolise un double mouvement: on plonge dans l’eau, pour montrer que l’on «enterre» nos péchés dans l’eau grâce à Jésus qui est mort pour nous, puis on en ressort pour montrer que l’on vit désormais une vie nouvelle, à l’image de Jésus qui est ressuscité. Dans les moments plus difficiles, Etienne peut se souvenir de cette alliance: «On peut la comparer à un mariage, c’est très fort!». Pour ce jour mémorable, Etienne a invité un ami non-chrétien: «Il a été touché par le fait que des personnes se fassent baptiser volontairement, pas par obligation ou coutume.»


Kéran, 17 ans

Ce gymnasien réfléchit au baptême depuis plusieurs années. «Je ne me sentais pas appelé à ça avant cette année», dit-il. Né dans une famille chrétienne, Kéran s’est converti à 13 ans lors d’un Power Camp.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x