L'article

Ils sont engagés en politique

 
16.06.15 - Grégoire (26 ans) et Yohan (21 ans) sont chacun engagés dans la politique. L’un à gauche avec le Parti socialiste, l’autre à droite à l’UDC. Ils racontent pourquoi ils se sont lancés.
Découvre sur ce site notre article sur le rôle que les chrétiens peuvent avoir dans le monde de la politique.
«Je veux être un acteur du changement»

«Très jeune déjà, je m’intéressais à l’actualité et donc à la politique. En 2006, quand j’ai été approché par une connaissance qui m’a proposé de venir aux jeunesses socialistes, j’ai accepté». Depuis, Grégoire, 26 ans, persiste dans le monde de la politique. Il est même conseiller municipal dans sa commune.

Se sentir concerné par le monde
Ce qui l’a motivé à se lancer, c’est cette conviction: «Pour être acteur d’un changement dans notre société, il faut se mettre en mouvement, réfléchir dans quel monde on veut vivre, puis s’impliquer pour que ce monde devienne réalité. Bien sûr, tout cela peut prendre du temps: «La politique nous apprend la patience, des années peuvent s’écouler de l’idée à la réalisation.»
L’important, c’est de se sentir concerné par ce qui se passe autour de soi, dans son pays: «Chacun doit faire entendre sa voix quand cela est nécessaire». Pour y arriver: s’engager en politique, envoyer des lettres ou des pétitions aux autorités, manifester dans la rue, voter. «Cela ne veut pas dire que vous serez toujours entendu ou que les choses vont immédiatement changer, mais si vous persévérez, peut-être qu’un jour votre idée se réalisera.»/i>
Grégoire estime que l’implication dans la société peut prendre diverses formes: «Pour cela, il existe des associations de quartier ou de bienfaisance, des clubs sportifs, etc.»/i>

Rechercher le bien de tous
Si Grégoire a choisi le parti socialiste (PS), c’est en raison de ses valeurs et de sa vision de la société. «Le PS est le parti qui correspond le mieux à mes idées: penser à ce qui serait le mieux pour tous et non pour soi ou une partie de la population, prendre soin des plus faibles et des minorités, créer une société où il fait bon vivre dans le respect des différences, rendre les études accessibles pour tous, etc.»

La foi nourrit l’engagement politique
Est-il sûr d’avoir fait le bon choix? Sa foi entre aussi en jeu, «elle me permet de comprendre dans quel monde je veux vivre, ce qui m’aide dans mes décisions». Par exemple, la Bible invite souvent à prendre soin des plus faibles et de ceux qui ont besoin d’aide, «car c’est comme si on s’occupait de Dieu. Cela se traduit en Suisse par les assurances et les aides sociales qui permettent à des personnes de vivre dignement, mais aussi par la protection des mineurs pour empêcher des abus de la part des parents. Chaque projet doit être étudié et pesé.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x