L'article

«Je n’aime pas le sport»

«Je n’aime pas le sport»
 
12.09.14 - Tu déprimes à chaque leçon de sport et tu n’aimes pas bouger? Tu es plutôt musicien? Artiste? Manuel? Doué pour les nouvelles technologies? Certes, ne te culpabilise pas de ne pas être un fervent sportif. Aimer la peinture, ce n’est pas plus ringard que jouer au rugby. Mais est-ce donc une bonne idée de ne pratiquer aucune activité sportive? Le prof de sport Vincent Mathez voit au moins quatre raisons à ne pas rester inactif.
Bon pour la santé!
«Nous vivons dans une société où il est possible de tout faire sans bouger: on peut prendre des transports publics, des ascenseurs, etc. Or, à long terme, ne pas bouger est malsain», explique Vincent Mathez. Et donc, même si tu n’es pas un sportif d’élite dans l’âme, tu peux quand même commencer par «utiliser toutes les opportunités pour faire marcher ton cœur et tes muscles: te déplacer en vélo, prendre les escaliers, ne pas prendre le bus, par exemple». Le prof de sport ajoute: «Le mouvement est vraiment important, il est dans notre nature.
Il suffit de voir les enfants, ils bougent sans arrêt.»


Bon pour la tête
Savais-tu qu’en faisant du sport, on sécrète des hormones qui favorisent le bien-être?
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 
En savoir plus

«Oui, mais…»

Tu as peut-être certaines «bonnes» excuses pour ne pas bouger. Mais sont-elles vraiment si pertinentes?

«J’ai la flemme».
Mauvaise excuse! Dis-toi bien que si tu sens flasque, le sport est justement ce qui te fera le plus grand bien! Et on regrette rarement d’avoir pu vaincre le manque de volonté.

«Je suis plutôt cérébral».
(...)
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x