L'article

L’apologétique décryptée

L’apologétique décryptée
 
16.06.17 - Au royaume des mots compliqués et utilisés par les chrétiens, celui de «l’apologétique» trône en très bonne place. Explications.
L’apologétique, c’est une discipline intellectuelle qui consiste à prouver la rationalité, voire même la logique d’une religion. Le mot apologie vient du grec ancien «apologia», que l’on traduit par justification ou défense. En clair, l’apologétique c’est exprimer clairement sa foi avec des arguments structurés.
Le plus souvent, on parle de l’apologétique comme d’un exercice «littéraire» pratiqué par des théologiens qui cherchent à défendre leur croyance.
Toutes les religions développent un minimum cette discipline, car son principe est d’expliquer pourquoi les dogmes de telle religion sont plus justes via-à-vis de ceux des autres. Elle a souvent une connotation religieuse, mais l’apologétique peut s’appliquer à d’autres domaines. D’ailleurs, au départ elle n’était pas simplement du domaine du religieux! Platon a écrit une Apologie de Socrate, car il voulait défendre ce philosophe.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © istockphoto
 
En savoir plus

Bon pour sa propre pensée

Parler de sa foi (et parfois devoir la défendre) permet aussi de structurer sa propre pensée.
As-tu déjà participé à une rencontre entre chrétiens convaincus et personnes en recherche? Il n’est pas rare que les premiers en ressortent également grandis grâce aux interrogations des seconds.
«Devoir aborder des questions qu’on ne s’était plus posées depuis un moment ou qui nous paraissaient simples est un excellent exercice.
Ça nous permet de construire solidement notre foi et de clarifier nos idées», témoigne Michel, qui a pris part à de telles réunions. Michael Bassin
 

x