L'article

«Ma vie a pris une autre tournure»

«Ma vie a pris une autre tournure»
 
17.09.18 - Après avoir passé la moitié de sa vie à s’éloigner des chrétiens, David a vécu une révélation du Christ. Vécu.

Dossier: Les changements
Lorsqu'il était enfant, David a suivi ses parents à l’Eglise. Mais à l'adolescence, il a pris le chemin inverse. Il s'est éloigné des chrétiens. Pourtant, les questions sur le sens de la vie n'ont pas disparu. Au mois de février dernier, alors qu'il se posait une fois de plus plein de questions et qu'il recherchait des infos sur la franc-maçonnerie, David, 30 ans, a réalisé que les forces du mal sont bien réelles. «Et si le diable existe, alors Dieu existe forcément, c’est mathématique!»

Les contradictions des chrétiens
C’est à l’âge de quinze ou seize ans que David a progressivement remis en question la foi et la pratique religieuse de ses parents. «J’avais accumulé un certain nombre de déceptions devant les réactions de mes parents et d’autres personnes de l’Eglise.» Il a par exemple peu apprécié ce qu’il a considéré comme des erreurs de ses parents et le jugement de la part des chrétiens. «C’était l’inverse des idées de liberté et d’amour qu’on m’avait enseignées. Comme les chrétiens n’étaient pas capables de vivre ce qu’ils prêchaient, j’ai alors commencé à vivre “ma vie”.
»
David affirme n’avoir jamais mis de côté ce que Christ disait dans la Bible. Mais il a développé un esprit critique sur la religion et sur le récit biblique. «Christ est devenu pour moi une sorte de mythe, de légende. Je ne croyais plus à son existence, à sa mort, à sa résurrection.» Il se disait contre les religions jusqu’au moment où il a compris qu’elles n’avaient rien à voir avec les problèmes de société. Ce ne sont pas elles qui dirigent le monde.

Le monde financier
Les chrétiens ne sont pas les seuls à l'avoir déçu. Après une formation dans la finance, David a obtenu un travail dans le domaine des banques privées à Genève. Plus les années passaient, plus David sentait un malaise s’installer en lui. «Le monde des finances était contraire à mon rêve de justice.»
Mais d’où pouvait donc venir sa sécurité si la religion de ses parents ou le monde des finances et du travail n’en étaient pas capables? Il se met alors à s’intéresser et à se former à la permaculture, puis à la communication non-violente. Avec le recul, il réalise que ces deux méthodes appliquent les grands principes de Jésus: l’acceptation et l’accueil de l’autre, le respect des différences et le partage notamment.

A la recherche de repères
«A un moment, j’ai eu besoin de comprendre les raisons de ce monde qui ne tourne pas rond.» David se lance alors dans des recherches sur les pouvoirs qui dirigent le monde. C’est là qu’il découvre la franc-maçonnerie et «ses doctrines diaboliques». «Je savais que le monde était dirigé par l’argent. Ce que j’ai découvert, ce sont les forces maléfiques qui détiennent ce pouvoir.»
David développe la conviction qu’un petit groupe de personnes met tout en œuvre pour diriger et contrôler le monde. «Mais elles-mêmes sont manipulées par le mal en personne, sans forcément en être conscients.» Un matin, il sent même une force puissante et sombre en face de lui. L’idée de l’existence du diable ne le quitte pas. «Puisqu’il existe vraiment, Dieu, le Christ, ne peuvent donc pas être de simples figures imaginaires!» Ce jour-là de février est celui de la rencontre de David avec le Christ. «Je me suis mis à trembler comme une feuille, à pleurer, en réalisant que Jésus était bien vivant.»

Sa vie change
«Depuis ce jour-là, ma vie a pris une autre tournure. Je vois de petits miracles de Dieu tous les jours. Et quand je lis la Bible, Dieu me parle.» En octobre, il s’envolera à Haïti avec Olivia, avec laquelle il s'est marié en août, pour trois ans au moins, avec un projet de développement social en permaculture.

Par Christian Willi, christian@just4u.org

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x