L'article

Mes mots ont des conséquences

Mes mots ont des conséquences
 
14.06.18 - Les jurons du capitaine Haddock font sourire… Mais dans la vraie vie,
les insultes peuvent avoir une portée moins marrante.
T’arrive-t-il parfois d’être vulgaire? Il est vrai qu’à l’école ou au travail, on entend des jurons à tout bout de champ. Pourquoi est-ce que nous, on ne pourrait pas aussi se lâcher? Quand une situation te met en colère ou qu’une personne t’a blessé, il peut sembler normal de dire des gros mots.
Mais si tu as l’habitude de lancer des «putain», «merde» ou des insultes à longueur de journée, cet article est pour toi.

Que veulent-ils dire?
Quand tu étais petit, tu répétais ce qu’on te disait et c’est normal. Un enfant se laisse influencer. Mais maintenant que tu as la capacité de réfléchir à tes actes, tu peux te renseigner sur ce que les mots veulent dire. Connaître le sens des expressions que tu utilises t’aidera à parler de manière précise. De plus, tu te rendras compte que les insultes ont souvent une origine plutôt sombre. En sachant ce qu’elles veulent dire, tu réfléchiras avant d’insulter ton pote, même pour rire.

De plus, la Bible nous apprend que notre corps est la maison où Dieu habite et se doit donc de rester pur, pour lui rendre gloire. Surveiller ton langage est une façon de l’honorer et de lui dédier tout ton être.

La langue, un petit gouvernail
La Bible donne de très nombreux conseils et avertissements à propos de la langue et de notre façon de l’utiliser. Dans Jacques, 3 compare la langue à un simple gouvernail capable de mener un immense bateau (verset 4). Il la compare aussi à un petit feu qui suffit à enflammer une forêt entière (verset 5)... Ce sont des images qui te parlent?

Peut-être qu’il t’est déjà arrivé d’insulter une personne ou de parler avec mépris juste avant de réaliser que tes mots avaient une portée qui allait bien au-delà de ce que tu imaginais. On constate souvent que certains politiciens ou politiciennes reviennent sur ce qu’ils ont dit en s’excusant car ils ont réalisé que les propos ont dépassé ce qu’ils voulaient exprimer.

Alors, comment faire?
Pour éviter de lancer des insultes ou des propos que tu regretterais par la suite, voici quelques trucs:

•  Fais une liste des mots que tu aimerais bannir, partage-la avec tes proches et permets-leur de te reprendre si tu continues à les dire. Tu seras surpris de la vitesse à laquelle tu peux perdre une mauvaise habitude!

•  Tais-toi. Si tu n’as rien d’intéressant, de bon, de vrai ou d’édifiant à dire, garde ta bouche fermée. Les autres t’écouteront et te respecteront davantage.

•  Lis des livres. Au lieu de remplir ta tête de séries vulgaires, de jeux violents ou de vidéos où tu entends beaucoup de propos impurs, prends le temps de lire. En plus de stimuler ton imagination, la lecture étendra ton vocabulaire et avant de lancer un «sale con» à ton voisin, tu pourras peut-être choisir les mots justes pour exprimer ton mécontentement.

•  Comme le roi Salomon dans l’Ancien Testament, demande à Dieu de te donner de la sagesse.

Par Maude Burkhalter

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x