L'article

Ne zappe pas l’Ancien Testament!

Ne zappe pas l’Ancien Testament!
 
17.09.18 - Tu as l’impression que l’Ancien Testament est poussiéreux? Voici quatre bonnes raisons de t’y plonger!
L’AT contient de véritables trésors pour ta vie aujourd’hui.

À quoi bon lire l’Ancien Testament (AT) alors que toutes les paroles de Jésus se trouvent dans le Nouveau Testament (NT)? Peut-être pourrions-nous nous contenter de lire uniquement le NT… surtout qu’il est tellement plus simple à comprendre. Détrompe-toi: l’AT contient de nombreuses richesses pour toi aujourd’hui!

1 L’AT, c’est sortir des sentiers battus
L’AT est la partie la moins connue et la plus difficile de la Bible.
À l’Eglise ou dans les discussions entre amis, on parle principalement du NT et lorsqu’on cite l’AT, il s’agit souvent des mêmes passages connus… Alors s’intéresser à l’AT, c’est faire preuve d’originalité! Mais l’AT est plus éloigné dans le temps de nous que le NT: il faut donc en comprendre les codes, les coutumes, etc. Pour cela, il faut choisir une Bible d’étude dont le langage est adapté à ton âge et qui te fournit des informations importantes dans les notes de bas de page.

2 L’AT était la Bible de Jésus
Jésus et les autres juifs de son temps lisaient et connaissaient presque tous par cœur l’AT. C’est également pour cette raison que les auteurs du NT citent très fréquemment le prophète Esaïe ou encore le livre des Psaumes. Les paroles de Jésus sont remplies d’allusions à l’AT. Par exemple, lorsque Jésus dit «Mon Dieu, Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné», il cite un verset du Psaume 22, le savais-tu? On ne peut comprendre cette parole de Jésus que si l’on remarque que le reste du Psaume annonce la victoire finale sur les ennemis de Dieu: par sa mort et sa résurrection, Jésus remporte donc la victoire sur le mal! En d’autres mots: s’intéresser à l’AT, c’est s’intéresser à Jésus.

3 L’AT pose les bases de notre foi
L’AT est le socle sur lequel repose le NT. Cela signifie que le NT reprend un grand nombre de sujets de l’AT tout en les développant: la création, l’identité du Dieu unique ou encore les alliances avec les patriarches, etc. Il serait alors difficile de prétendre pouvoir comprendre le NT sans avoir lu l’AT. Par exemple, l’épitre aux Hébreux nécessite une bonne connaissance des sacrifices de l’AT. L’Apocalypse, quant à elle, est remplie de références aux prophètes Daniel et Ezéchiel. Ainsi, pour décrire notre espérance éternelle, Jean utilise des images qu’on ne peut comprendre qu’en lisant l’AT.

4 L’AT, c’est Dieu qui nous parle
L’AT rassemble 39 livres de genres très différents. Et Dieu utilise ces livres pour nous parler aujourd’hui. En suivant l’histoire de certains personnages, je peux ainsi m’identifier à eux. Je peux m’associer aux cris du livre des Lamentations lorsque je vais mal, ou exprimer ma joie au Seigneur en chantant des Psaumes de joie. Avec le livre des Proverbes, Dieu me guide à travers sa sagesse, souvent bien différente de celle que nous offre ce monde. L’AT contient de véritables trésors pour ta vie aujourd’hui. Fonce!

Par Antony Perrot, antony@just4u.org

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x