L'article

Occultisme: Les dessous d’un monde caché

Occultisme: Les dessous d’un monde caché
 
14.06.18 - Les pratiques des médiums et faiseurs de secrets sont comme des icebergs: on n’en voit qu’un petit morceau. Gare à la partie immergée!

Dossier: L'occultisme n'est pas un jeu
Perdre ses clés, c’est embêtant. Thibault en a fait l’expérience. Il a alors demandé aux personnes de son entourage si elles ne les avaient pas vues. A son grand étonnement, une connaissance lui a proposé d’appeler un numéro de téléphone. «Elle m’a dit que cette personne retrouvait les objets à distance», explique Thibault. «Elle insistait pour appeler. J’ai dû lui dire fermement que ça ne m’intéressait pas!» Quelques mois plus tard, Thibault a retrouvé ses clés dans la poche d’une de ses vestes. Et il était bien content de n’avoir pas téléphoné à cet étrange numéro.
Appeler un faiseur de secrets après s’être brûlé, invoquer les esprits en soirée, consulter des médiums… c’est devenu presque banal. Et pourtant, ces pratiques ne sont pas inoffensives.
Elles peuvent avoir des répercussions, parfois sérieuses, dans certaines vies. Toutes ces pratiques appartiennent à la grande famille de l’occultisme. Un mot qui veut dire caché, secret. «L’occultisme croit à l’existence de puissance invisibles. Les effets sont évidents mais l’origine de la puissance reste cachée», écrit le pasteur et conférencier Emmanuel Maennlein dans son livre Médiums, astrologues, guérisseurs… ce qu’ils ne vous disent pas (éd. BLF Europe).

Le secret porte bien son nom
Les voyants et les guérisseurs prétendent vouloir faire le bien. Certains sont même sincères. Le gros problème, c’est qu’ils restent toujours très vagues sur l’origine de leur don. Certains prétendent «qu’il vient d’en haut». «Mais si leur pouvoir vient de Dieu, il faut que leur manière de guérir, leurs croyances, leurs pratiques, leurs formules correspondent à celles du plus grand guérisseur de tous les temps: Jésus, le Fils de Dieu», note Emmanuel Maennlein.
Pourquoi ceux qui pratiquent le secret gardent-ils leurs prières pour eux ou les marmonnent? Lorsque Jésus a guéri, il l’a fait en public et à voix haute. Oui, Dieu soulage, guérit et restaure encore aujourd’hui. Mais cela n’a rien à voir avec les faiseurs de secrets. Dans la Bible, des dizaines de passages condamnent l’occultisme sous toutes ses formes. Dans Deutéronome 18, 10-12, on peut lire que Dieu a en horreur celui qui pratique la magie, devine l’avenir ou pratique la sorcellerie.

Ne pas jouer avec le feu
Ce que beaucoup de magnétiseurs, astrologues et médiums ignorent, c’est que faire appel au monde spirituel et non au Dieu de la Bible peut être très dangereux. Car si le monde spirituel est gouverné par Dieu, on y trouve aussi Satan et ses démons. Et l’objectif de ces derniers est de casser, détruire, diviser. Bref, de faire du mal. «Les guérisseurs font office de canaux de transmission, de médiateurs entre les forces du monde invisible des esprits et le monde des humains. Se confier à cet univers, c’est signer un chèque en blanc, un accord caché avec une puissance occulte, lui donnant un droit d’action sur sa vie», écrit dans une brochure intitulée Quête de sens. Esotérisme: l’envers du décor (éd. Atelier Art et Foi), Olivier Taramarcaz. Ce dernier affirme que la santé physique, psychique, relationnelle, spirituelle sera mise à mal, sans que la personne en comprenne la raison. Emmanuel Maennlein confirme: «S’amuser avec le diable et son équipe, c’est jouer avec le feu, jouer avec sa vie». Heureusement, ceux qui veulent s’en sortir peuvent faire appel à Jésus. Et ça, tu le découvriras dans les autres articles du dossier!

Par Michael Bassin

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x