L'article

Pharmacien, un job de malade!

Pharmacien, un job de malade!
 
14.06.18 - Matthieu, 28 ans et originaire d’Alsace, est allé étudier en Suisse il y a quelques années. C’est là-bas qu’il a rencontré sa femme et travaille depuis cinq ans dans une pharmacie.
Pourquoi as-tu décidé de faire pharmacien?
J’ai toujours été intéressé par le domaine médical et quand je voyais mes grands-parents prendre des médicaments, je me suis toujours demandé comment ça fonctionnait. Le jour où j’ai compris que le pharmacien pouvait faire beaucoup plus que simplement distribuer des boîtes de médicaments, je me suis lancé!

A quoi ressemble une journée type pour toi?
En pharmacie il n’y a pas vraiment de journée type… et c’est ce que j’aime! Les journées sont très variées, il n’y a pas de routine.
On voit beaucoup de patients qui ont chacun leur propre histoire. Dans une même journée je peux être amené à fabriquer un médicament pour un nourrisson (car il lui faut un faible dosage, qui n’est pas commercialisé), vacciner une personne qui part en voyage ou encore avoir un entretien avec un patient qui prend plusieurs médicaments et qui a besoin de conseils. Tout cela en plus des activités de base comme la remise et le contrôle des médicaments prescrits sur ordonnance.

Qu’est ce qui te fait t’épanouir dans ton métier?
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x