L'article

Quatre Evangiles pour une seule histoire, à quoi bon?

Quatre Evangiles pour une seule histoire, à quoi bon?
 
17.12.18 - Matthieu, Marc, Luc et Jean. Avait-on besoin de quatre personnes pour nous raconter la vie de Jésus? Nathalie Perrot, animatrice et formatrice à la Ligue pour la lecture de la Bible, se penche sur la question.
Si tu compares les Evangiles, tu remarqueras qu’il y a des différences dans le contenu et dans la structure du texte. De nombreux récits sont présents dans les quatre Evangiles ou dans plusieurs d’entre eux: c’est le cas par exemple des récits de la crucifixion et de la résurrection de Jésus. D’autres n’apparaissent que dans un seul Evangile, comme la discussion entre Jésus et Nicodème (Jean 3,1-21). Parfois aussi, l’ordre d’apparition varie: la parabole du Semeur, par exemple, apparaît avant l’épisode de la tempête apaisée en Marc (Marc 4,1-9 et 4,35-41), mais bien après en Matthieu (13,1-9 et 8,23-27).


Chacun sa spécificité
Si ces différences existent, c’est parce que Matthieu, Marc, Luc et Jean ont chacun raconté l’histoire à leur manière, en s’adressant à un public précis. Mets-toi à leur place: tu ne parlerais pas non plus de la même manière de Jésus à un ami chrétien ou non-chrétien!

Matthieu, par exemple, s’adresse plutôt à des Juifs et il tente de leur montrer en quoi Jésus accomplit toutes les prophéties de l’Ancien Testament qu’ils connaissent si bien. C’est pour cela qu’il commence son Evangile par la généalogie de Jésus, car cela lui permet d’indiquer que ce Jésus descend du roi David lui-même. Tu trouveras dans l’Evangile de Matthieu plus de 100 références à l’Ancien Testament!
Marc, quant à lui, s’adresse plutôt à des non-Juifs. Il parle donc principalement des miracles de Jésus, afin de montrer la puissance divine de cet homme.

Luc raconte qu’il s’attache à la précision historique: il a donc mené une véritable enquête pour expliquer le plus précisément possible comment se sont déroulés les événements (Luc 1,3). Il indique même qu’il est conscient que d’autres ont aussi raconté la même histoire (Luc 1,1)!
Et pour finir, Jean essaie plutôt de présenter Jésus comme le Fils de Dieu. Il y a donc beaucoup de références à Dieu, au Royaume de Dieu, à la confrontation entre le monde de la lumière et des ténèbres.

Il faut aussi préciser que certaines différences entre les Evangiles ressemblent à des contradictions. Parfois, cela peut nous interroger. Si c’est le cas pour toi, alors relis l’article paru dans le Just 4U numéro 67: « La Bible se contredit elle? ».

Que faut-il en penser?
C’est sûr, il y a des différences entre les Evangiles, on ne peut pas le nier. Par contre, on voit aussi très clairement que le message central est exactement le même: Jésus est le Fils de Dieu, venu sur cette terre pour mourir sur la croix et ainsi s’offrir en sacrifice pour que nous recevions le pardon de nos péchés. Alors pourquoi ne verrions-nous pas plutôt ces quatre Evangiles comme quatre projecteurs visant la même scène? Chacun t’apporte une nouvelle lumière et te permet de comprendre une facette de ce Jésus qui t’aime et veut t’offrir le pardon pour tes péchés!

Par Nathalie Perrot nathalie@just4u.org

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x