L'article

Quelles limites dans le contact physique?

Quelles limites dans le contact physique?
 
14.12.15 - Si vous avez décidé de ne pas coucher ensemble avant le mariage, mieux vaut vous donner les moyens de pouvoir attendre. Parce qu’avec le temps, le désir augmente, l’attraction se fait plus forte. Alors on peut se souvenir de plusieurs choses pour « tenir ».
1. Dur de revenir en arrière
Plus on va loin dans les contacts physiques, plus on en veut davantage, et plus il est difficile de revenir en arrière. T’as besoin d’un dessin ? Du coup, la sagesse consiste à ne pas aller trop vite en besogne.
Bien que certains couples décident de ne presque « rien faire » avant le mariage, ni bisous ni caresses, d’autres avancent par paliers. Alex et Juliette ont défini des étapes claires dans leur relation, par avance : « Nous avons pris un bon moment pour en discuter au début de notre relation. On a aussi établi les limites “ultimes” qu’on voulait se fixer. Sur le moment, c’était assez bizarre de parler comme ça de nos contacts physiques… mais nous n’avons jamais regretté d’avoir mis cela au clair, et nous nous y sommes tenus jusqu’au mariage ! »

2. On ne touche pas ce qu’on n’a pas
Voilà une proposition concrète et simple : ne touche pas ce que tu n’as pas ! Il n’y a pas trop d’intimité à se toucher la main ou le dos… nous en avons tous ! Les « parties intimes », par contre, c’est autre chose. Ce simple conseil a permis à Sandrine et Timothée de poser les limites. « Nous avons attendu le mariage pour découvrir et toucher nos parties génitales ou la poitrine de Sandrine. »
Il est évident que plus la relation s’annonce longue avant le mariage, plus il est difficile de « tenir ».
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 
En savoir plus

Et si je suis déjà allé trop loin ?

Si vous avez déjà dépassé les limites que vous avez fixées, il n’est jamais trop tard pour prendre un nouveau départ, repartir sur de nouvelles bases et tourner la page. Si vous vous culpabilisez, demandez sincèrement pardon à Dieu et comptez sur son pardon plein et entier. Géraud confiait aussi dans un Just4U précédent : «L’abstinence sexuelle peut se décider à tout moment. Il ne faut pas rester dans la culpabilité. Dieu accueille chacun les bras grands ouverts et peut pardonner à celui qui le lui demande sincèrement. A chaque carrefour, on peut choisir de changer de chemin.»
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x