L'article

Sur un terrain, c’est sport!

Sur un terrain, c’est sport!
 
17.09.18 - Le sport, c’est beau. Mais face à la défaite ou aux sales coups des adversaires, ce n’est pas toujours simple… Ancienne internationale suisse de hockey, Sandrine Ray te glisse quelques conseils.
Tu t’es déjà énervé sur un terrain? Tu es du genre mauvais perdant? Tu n’es pas le seul… Mais est-ce possible de changer? Voici cinq phrases que tu as peut-être déjà prononcées ou entendues.

«Je déteste la défaite. Après un match perdu, il ne faut pas me parler durant deux jours.»
Quand tu as tout donné, la défaite est dure à encaisser et il est normal d’être déçu. Mais attention à ce que la déception ne t’enlève pas la joie de pratiquer ton sport. Au contraire, utilise la défaite comme une occasion pour toi de voir où tu peux encore progresser. Les plus grands champions ont souvent perdu au cours de leur carrière et c’est pour cela qu’ils sont devenus si forts.
N’oublie jamais que gagner ou perdre ne changera jamais l’amour que Dieu a pour toi, ni la valeur que tu as à ses yeux. Lorsque tu te sais aimé profondément par Dieu peu importe l’issue du match, tu n’as plus besoin d’avoir peur de perdre.

«Je veux être le meilleur. Un point c’est tout.»
Tu n’es pas le seul à vouloir être le meilleur, sais-tu que les disciples de Jésus voulaient eux aussi être les meilleurs. Ils se battaient pour la meilleure place auprès de lui (Matthieu 20, 21-28). La réponse de Jésus fut étonnante: si tu veux être le meilleur, alors soit un serviteur. Si tu veux être le premier, alors fais passer les autres avant toi-même. Aux yeux de Dieu, être le meilleur n’est pas déterminé par tes résultats, mais par ton comportement au sein de ton équipe, avec ton coach, envers l’arbitre et les supporters. Es-tu respectueux avec tes coéquipiers et tes adversaires? Suis-tu les règles du jeu? Acceptes-tu les décisions de l’arbitre?

«Sans sport, je suis rien. C’est comme une drogue pour moi.»
Alors que se passera-t-il lorsque tu seras blessé? Les blessures font partie du sport et aucun sportif ne peut y échapper. Si tu n’as que le sport dans ta vie et que ta valeur en dépend entièrement, le jour où tu te blesses, n’es-tu plus rien? Ce n’est pas ce que dit Dieu de toi! Il dit que tout passe, mais que trois choses demeureront: la foi, l’espérance et l’amour. Si tu as la foi en Dieu et ses promesses, si tu as l’espoir que Dieu a un plan pour ta vie, un avenir rempli d’espoir, et si son amour inconditionnel et indestructible te remplit, alors même sans sport tu es quelqu’un et tu es comblé.

«Au sport, faut pas me provoquer. C’est œil pour œil, dent pour dent.»
En sport, l’arbitre ne voit pas toujours une faute sur un joueur. Souvent, celui qui est lésé se défend alors lui-même. L’arbitre ne voit que cette deuxième faute et la punit. Quelle injustice! C’est ce que tu risques de vivre si tu penses devoir te défendre à chaque fois qu’une faute est faite sur toi. Suis les règles du jeu, même si les autres te provoquent, car Dieu promet que la justice sera faite. L’arbitre ne peut pas tout voir, mais Dieu voit tout. Il voit les provocations de tes adversaires et leurs mauvais coups, et il souhaite être ton bouclier, ton défenseur. Te défendre par toi-même ne permet pas à Dieu d’agir dans ta vie et celle des autres. Fais-lui confiance, même si tu ne vois pas tout de suite sa justice.

«Je n’arrive pas à encadrer certains de mes coéquipiers tellement ils me gonflent.»
Mauvaise nouvelle: aucun sportif ne peut choisir ses coéquipiers et il y en aura toujours un ou plusieurs qui te gonfle(nt). Bonne nouvelle: les gens et les sentiments ne sont jamais figés et les situations peuvent changer à n’importe quel moment. Tu ne peux pas changer ton équipe, et t’énerver contre cela t’empêchera de donner ton maximum sur le terrain. Alors remets cette situation à Dieu. Dis-lui combien c’est difficile pour toi de jouer avec cette personne et demande-lui son aide dans cette situation. Il t’entend et te redonnera de la paix et de la joie au sein de ton équipe.

Par Michael Bassin, michael@just4u.org

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x