L'article

Un appartement sans wifi

Un appartement sans wifi
 
21.03.16 - Une étudiante a pris conscience que son accès au wifi l’empêchait de faire autre chose de ses journées. Elle a décidé de s’en priver volontairement. Récit.
Bergen, ville de Norvège, par un après-midi pluvieux. Je me trouve au terme d’une longue séance de binge watching* sur Youtube, me laissant doucement dériver des brûlots politiques aux vidéos d’humour, puis aux documentaires animaliers. Soudain, au hasard d’un clic, je tombe sur un reportage suivant le quotidien d’un danseur du New York City Ballet qui me laisse une forte impression. Il y présente son appartement, cosy et plein de livres, puis précise qu’il n’a pas le wifi.
Est-ce donc possible d’être un jeune dans une métropole et de vivre sans internet chez soi ? La question ne s’était même jamais posée en ces termes dans mon esprit, tant je considérais internet comme une donnée fondamentale dans un logement, au même titre que l’eau et l’électricité.

L’ordinateur triomphe toujours
Je lance un rapide coup d’œil autour de moi. Ma chambre d’étudiante Erasmus est, elle aussi, remplie de livres. Ai-je pourtant réussi à en ouvrir un seul depuis que je suis arrivée ? Le constat est affligeant. Dans la bataille Youtube contre littérature, Youtube a gagné par K.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x