L'article

Un diamant à cinq facettes

Un diamant à cinq facettes
 
17.12.18 - L’Eglise ne se résume pas à un bâtiment. On peut plutôt la comparer à une pierre précieuse à plusieurs facettes, qui te permettrait de vivre ta foi avec d’autres chrétiens.
1 La facette locale
A force de swiper d’une activité à l’autre, on aurait tendance à vouloir en faire de même avec l’Eglise. C’est-à-dire à se transformer en abeille solitaire et butiner par ci par là. Aller voir ce qui se fait dans d’autres Eglises n’est pas mauvais, au contraire, c'est l’occasion de créer de nouvelles amitiés et de participer à des activités inexistantes dans notre Eglise. Mais c’est aussi important de s’engager et s’enraciner dans une Eglise locale. « Une fois que l’Evangile nous a sauvés, il nous prend par la main et nous conduit vers l’Eglise », écrit Jaquelle Crowe, dix-neuf ans, dans Ça change tout (éd. Blf&La Réb). « L’Evangile transforme nos cœurs et met en nous un désir de nous associer à une communauté de personnes appartenant à Dieu. »
Dans la Bible, les premiers chrétiens avaient du plaisir à se retrouver ensemble (Actes 2, 46-47). Pourquoi? C’est en t’impliquant sur la durée au sein d’une communauté que tu vas vraiment pouvoir grandir dans la foi, être nourri spirituellement.
Car tu seras entouré par des personnes qui te connaissent et tu tisseras des liens forts avec elles. Ensemble, vous pourrez prier, lire la Bible, louer et servir et partager une même vision.

N’oublie pas: L'Eglise locale est un lieu où tu peux mettre tes talents au service de Dieu et des autres.

2 La facette universelle
A force de se regarder le nombril, on en oublierait presque qu’il existe tout un corps autour. Si l’Eglise locale est importante, n’oublie pas qu’elle n’est pas toute seule. D’autres Eglises sont implantées dans ta région, ton pays, ton continent. Tous ceux qui ont mis leur foi en Jésus pour leur salut forment ce qu’on appelle, dans un langage un peu barbare, l’Eglise universelle. Puisque cette Eglise universelle est l’ensemble de ceux qui mettent leur foi dans le vrai Dieu, « sa composition exacte est connue de lui seul », rappelle le livre Pour une foi réfléchie (éd. MB).
Peut-être que tu fréquentes une toute petite Eglise, avec quelques membres, mais rappelle-toi qu’il y a des millions de personnes à travers le monde (et au ciel) qui croient également à ce Dieu qui transforme les vies. Encourageant, non?

N’oublie pas: De nombreuses Eglises sont persécutées à travers le monde, tu peux penser à elles dans tes prières.

3 La facette colorée
Méthodiste, baptiste, pentecôtiste, mennonite, libre, réformée, catholique, tous ces noms d’Eglises te donnent le vertige? C’est effectivement compliqué de s’y retrouver. Alors pourquoi toutes ces dénominations? Parce que des sujets délicats comme par exemple la Sainte Cène, le Saint-Esprit ou le baptême peuvent être interprétés avec des nuances. C’est ce qui a donné naissance à des Eglises aux « couleurs » différentes. Mais l’important, c’est de savoir que Jésus nous unit.
Alors c’est vrai que ces différences compliquent les choses. Mais d’un autre côté, cette multitude d’Eglises stimule la réflexion et permet aux chrétiens de trouver le lieu qui leur convient le mieux.

N’oublie pas: Les Eglises locales qui mettent Jésus au centre sont des alliées de ton Eglise, vous visez le même but.

4 La facette à polir
L’Eglise locale est un endroit magnifique. Mais puisqu’elle est formée d’hommes et de femmes, elle n’est pas parfaite. Des débats, des désaccords et des conflits, il y en aura peut-être dans ton Eglise locale. Mieux vaut le savoir avant de trop l’idéaliser. Il peut même arriver que les membres d’une communauté se blessent les uns les autres. « Mais malgré tout cela, nous sommes bel et bien la famille de Dieu. Nous choisissons donc de rechercher le pardon, la réconciliation et la paix entre tous », écrit encore Jaquelle. Si nous pouvons être déçus des hommes, rappelle-toi que Dieu, lui, ne change pas.

N’oublie pas: Tu peux être un acteur de l’unité dans ton Eglise locale.

5 La facette intergénérationnelle
Tu préfères les canapés mœlleux du groupe de jeunes aux chaises de l’Eglise? Tu ne comprends pas pourquoi les moments de louange du dimanche ne sont pas les mêmes que le samedi avec tes potes? Ne compare pas le groupe de jeunes et l’Eglise. Le groupe de jeunes est une des pièces du puzzle, à savoir l’Eglise locale et a aussi ses forces et ses faiblesses.
Mais sache que l’Eglise détient un grand atout: elle est formée de gens d’âges différents et tous peuvent apporter leurs forces. Toi et tes potes, vous pouvez par exemple apporter vos idées et votre dynamisme. Les générations de tes parents et grands-parents ont accumulé, elles, une énorme expérience au fil des années. Le mélange des deux est détonant! Peut-être te demandes-tu comment tu peux devenir officiellement membre de ton Eglise locale? Approche l’un de ses responsables.

N’oublie pas: Tu peux trouver du soutien et des conseils auprès des plus âgés de ton Eglise.

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x