L'article

Un héros chrétien au milieu de l'horreur

Un héros chrétien au milieu de l'horreur
 
16.06.15 - Denis Mukwege consacre sa vie à soigner les femmes et enfants victimes de viols de guerre au Congo. Il essaie aussi d’appeler le monde entier à agir. Au péril de sa vie.
Il y a des stars qui ne font pas grand-chose pour être admirées du monde entier, hormis avoir une «belle gueule», tourner dans des films ou marquer des buts sur un terrain de foot. Denis Mukwege est lui aussi une star, mais loin des paillettes et des flashs des paparazzis: depuis 1999, il a soigné 45'000 femmes et enfants qui ont été violés au Sud-Kivu. Un engagement récompensé par des prix et qui lui a valu de rencontrer les plus grands, Barack Obama par exemple.

Des massacres pour de l’argent
Au Sud-Kivu, une région de la République démocratique du Congo (RDC), des groupes armés que le gouvernement ne contrôle pas ont décidé de semer l’horreur par le viol de guerre: en agressant sexuellement toutes ces personnes, ils les détruisent physiquement et psychologiquement, sèment le trouble dans leur famille, instaurent un climat de peur, favorisent la transmission du sida et, finalement, détruisent tout un peuple.
Pourquoi? Pour enlever de leur chemin tous ceux qui pourraient les empêcher d’exploiter les nombreuses ressources de minerais du Sud-Kivu.

Stop aux minerais de sang!
Denis Mukwege, en soignant ces victimes, s’est mis leurs bourreaux à dos. Il a échappé de peu à un attentat sérieux il y a deux ans. Aujourd’hui, il n’ose plus sortir de chez lui et de son hôpital, et il est sous la protection des Nations Unies. Il faut dire qu’il ne fait pas que soigner: il veut aussi alerter le monde et l’appeler à agir pour faire cesser ses horreurs. Comment?
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x