L'article

Une année pour relever un défi

Une année pour relever un défi
 
22.03.19 - Lire la Bible en un an, quelle aventure! As-tu déjà tenté ce pari? Débora s’est lancé ce défi et elle ne le regrette pas!
C’est devenu une habitude. Débora prend chaque année une nouvelle résolution dans sa relation avec Dieu. La première fois, elle s’était lancé le défi de lire au moins un verset de la Bible par jour. L’année suivante, c’était un chapitre.
«Cela a donc été comme une évidence de la lire au complet la troisième année», explique-t-elle. Surtout qu’un jour, elle avait entendu une phrase affirmant que la différence entre les chrétiens et les fans d’Harry Potter, c’est que ces derniers ont lu, eux, tous les livres: «Ça me lançait un bon challenge!»

Une nourriture spirituelle quotidienne
Réaliser ce défi en 365 jours n’était pas primordial pour Débora, mais c’était boostant. «Le plus important pour moi était d’avoir une lecture quotidienne afin de garder un apport spirituel», confie-t-elle. Comme elle avait déjà l’habitude de lire chaque jour la Bible, le challenge n’a pas été insurmontable. «Mais si quelqu’un perçoit cela comme un frein, je conseillerais de commencer par quelques versets chaque jour.»

De belles découvertes
D’habitude, Débora choisissait ce qu’elle lisait. Le problème, c’est que ça se résumait aux Psaumes, aux Proverbes et au Nouveau Testament. «Je ne lisais jamais les histoires de l’Ancien Testament parce que je pensais toutes les connaître grâce à l’école du dimanche.» Pour découvrir la Bible dans sa totalité et sans se décourager, elle a donc opté pour un guide. Débora a utilisé un guide qui répartit sur chaque jour une partie de l’Ancien Testament, des Psaumes, des Proverbes et du Nouveau Testament. Elle a ainsi été «obligée» de se plonger dans tous les textes.
«Je ne pense pas que Dieu nous a laissé une Bible de 66 livres pour que notre attention se porte juste sur quelques-uns d'entre eux. On doit veiller à ne pas négliger les passages qui nous attirent moins.» D’ailleurs, Débora a (re)découvert l’Ancien Testament! «Je n’avais finalement jamais entendu certaines histoires. Et pour celles qui sont connues, je les lisais dans la Bible directement et non plus dans des livres pour enfants. Moi qui n’avais plus voulu en entendre parler pendant quelques années, j’avais juste hâte d’être le lendemain pour lire la suite!»

Privilégier la qualité
Débora reconnaît toutefois qu’il lui est arrivé d’ouvrir sa Bible sans être bien disposée, juste pour ne pas prendre du retard. «Ce qu’on lit nous nourrit et ça a été le cas avec la Bible en un an. Mais j’aurais dû veiller à passer plus de moments dans la présence de Dieu, à équilibrer le temps passé dans la lecture, la prière et la louange. Il ne faut pas confondre quantité et qualité. Ça doit rester un plaisir et un moment passé avec Dieu et pour Dieu», insiste-t-elle.

Une empreinte dans sa vie de foi
Débora remarque que sa lecture quotidienne de la Bible a changé beaucoup de choses dans sa façon d’être, de parler, bref dans sa vie! «Je ne m’en rendais pas compte. Au début, ce sera peut-être un effort à fournir, mais ça devient rapidement un plaisir qui en plus, portera du fruit.»

Par Michael Bassin, michael@just4u.org

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Istockphoto - DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x